04.02.2017 > 01.04.2017

Nazanin Pouyandeh


Vue de l'exposition
Vue de l'exposition
Vue de l'exposition

Exposition solo
Restitution de résidence 

"Je me sers souvent des codes traditionnels appartenant aux diverses cultures pour les décaler et les amener ailleurs. Cela crée un sentiment déstabilisant chez le spectateur qui est censé comprendre instantanément le sens d'un élément familier, mais dans mon travail il est étrangement associé à d'autres éléments inattendus et perd le contenu initial. Je me suis inspirée librement de l'univers visuel que j'ai découvert en Afrique et en particulier au Bénin, il y a comme parfois dans certaines des toiles de cette série des éléments en opposition qui créent une tension. Le rapport fort des africains à la magie et aux croyances m'a amenée également, instinctivement, à utiliser des figures religieuses. La forte présence de la couleur surtout dans les habits fait que cette série est particulièrement ornée de couleurs et de motifs."

Extrait de l'entretien réalisé par Cédric Rabeyrolles Destailleurs.
"Nazanin Pouyandeh", Le Petit Journal des Galeries Vallois, n°5, 2017.

Nazanin est une artiste peintre. Ses oeuvres sont foisonnantes : les perspectives, les symboles et les couleurs s'accumulent, s'entrelacent, composant ainsi des mondes complexes. Elles nous téléscopent dans des espaces géographiques et temporels singuliers, sans transition. Cette déambulation déconstruit inlassablement les frontières entre réalité et fiction. 

L'artiste s'imprègne, de manière obsessionnelle, de l'environnement visuel dans lequel elle est plongée - affiches de propagandes, films, peintures anciennes -, de ses rencontres humaines, des objets qui croisent sa route et envahissent son imaginaire. Nazanin Pouyandeh s'ancre dans une dynamique d'appropriation, des mythes et des cultures : elle découvre, utilise, interprète, appose un filtre. Les objets d'arts populaires sont omniprésents dans ses oeuvres, évoquant les préoccupations existentielles telles les guerres, les catastrophes naturelles, l'amour, le désir et la violence. Ces objets symboliques sont repris par l'artiste, et intégrés dans ses oeuvres pour réinjecter cette dimension communicative, primordiale à ses yeux. 

Artiste de l'ambiguité, l'oeuvre de Nazanin Pouyandeh est exigeante, elle nous déstabilise, nous échappe, nous dépasse, et nous invite à une pensée de la complexité. Elle fait osciller les histoires et donne à voir des mondes hybrides. 

Pour cette série, réalisée après un mois de résidence, Nazanin Pouyandeh s'est imprégnée des cultures africaines. Les toiles sont de petits formats, en référence à la tradition du portrait africain. Les sujets ne sont autres, que des personnes qu'elle a rencontrées. Elle inscrit ces corps dans des mondes où l'on retrouve les oeuvres de ses confrères béninois (Niko, Tokoudagba, Zinkpè) et des objets d'arts traditionnel. En fond, apparaissent des pagnes ou des paysages qui envahissent la toile.

____________________________________________________________

Plus d'informations :
https://www.nazaninpouyandeh.com/